Daphni

Olfa Zorgati : une détermination à toute épreuve

Olfa Zorgati : une détermination à toute épreuve

Qui est Olfa Zorgati ?

Aujourd’hui Directrice Administrative & Financière d’ESI Group, une société spécialisée dans la simulation virtuelle, Olfa Zorgati s’est construite une carrière d’une incroyable richesse.

Olfa a un parcours brillant mais loin d’être linéaire : les expatriations, les pauses, voire les changements de route y ont également eu toute leur part. Mais ces phases de “respiration”, comme les décrit Olfa Zorgati, sont cruciales pour comprendre son parcours. Des moments nécessaires pour se questionner, rebondir et s’épanouir.

De Paris à Londres, en passant par San Francisco et Hong-Kong, Olfa Zorgati, éternelle optimiste, est une femme pour qui le mot “impossible” ne semble pas exister et que nous sommes ravis de vous présenter dans ce nouveau portrait.

Retour sur un parcours exemplaire

Olfa Zorgati est née à Tunis et est arrivée à Paris en classe de Terminale. Brillante en maths et en physique, c’est finalement à HEC qu’elle choisira de poursuivre ses études.

Diplômée en finance, elle intègre Vivendi puis Canal+ à une période charnière et, très jeune, y brigue des responsabilités importantes pendant 5 ans. L’entreprise est en pleine période de restructuration, notamment sur le plan financier et acquiert Universal.

D’ailleurs, elle rencontrera à cette période Marc Simoncini, aujourd’hui partner chez daphni, au moment de la vente de sa première société iFrance à Vivendi. Small world 🙂

C’est également à cette période qu’Olfa Zorgati aura ses 3 enfants. L’occasion de faire une pause et de reprendre des études en Histoire de l’Art. Une passion à laquelle elle se consacre quelques années puisqu’elle travaillera même dans une galerie d’art à Paris.

alt=""
Photo by Jessica Pamp on Unsplash

Le monde de l’entreprise, les chiffres, et le management finissent par lui manquer. Mais à 34 ans, après une pause d’environ 3 ans, reprendre sa carrière professionnelle est loin d’être aussi simple que prévu, même avec ce beau background en poche.

Un obstacle qui n’en est pas un, avec la personnalité d’Olfa : pas question de s’arrêter à la première difficulté.

Olfa rejoint alors Ventadis, la branche vente à distance du groupe M6, en tant que directrice financière. Mais au bout de 3 ans, une opportunité professionnelle à l’étranger s’offre à son mari et la famille s’installe à Palo Alto, San Francisco. Là-bas, elle découvre l’univers tech de la Silicon Valley, après des années passées principalement dans des grands groupes.

alt=""
Photo by Maarten van den Heuvel on Unsplash

Une nouvelle fois, Olfa se retrouve confrontée à des obstacles. L’étiquette “femme d’expat” l’agace, d’autant plus qu’avec 3 enfants, la norme n’est pas obligatoirement de travailler.

Après des postes de direction, Olfa trouve finalement une opportunité mais doit tout reprendre à zéro. Qu’il en soit ainsi ! De 3ème employée, elle finit en 6 mois par briguer le poste de DG dans une start-up. Une ascension fulgurante.

Le soleil californien laisse ensuite place à la charmante grisaille londonienne, là aussi en tant qu’expatriés. Cette fois-ci, Olfa Zorgati est plus rodée au système anglo-saxon mais aussi à ses stéréotypes, notamment sur la place des femmes en entreprise.

L’importance des role models

Indéniablement, le milieu professionnel manque de role models féminines. Un constat partagé également par Olfa Zorgati surtout dans cet univers financier dans lequel elle évolue depuis tant d’années.. Même s’il est évidemment possible de prendre un homme pour mentor, il est aussi parfois nécessaire de se tourner vers des femmes, dont les problématiques sont similaires.

alt=""
Photo by Amy Hirschi on Unsplash

Pourtant, ces role models restent trop souvent cantonnées à la sphère familiale : mères, grand-mères, tantes, sœurs. Et Olfa n’y fait pas exception. Sa mère a elle aussi dû se battre pour affirmer sa place. Diplômée d’un prestigieux établissement tunisien (semblable à l’ENA en Tunisie), elle a effectué des stages aux Etats-Unis, à une époque et dans un pays où cela était loin d’être courant. Elle devient par la suite professeur d’anglais et soutient Olfa dans ses choix de carrière, elle qui comprend l’importance d’être une femme, qui gagne de l’argent, et qui se bat pour ce qu’elle veut.

Au-delà de la famille, Olfa se tourne vers les réseaux professionnels féminins, qui apportent quant à eux ce soutien extérieur, et qui mettent en lumière des parcours plus diversifiés.

Olfa est d’ailleurs très active au sein de plusieurs de ces réseaux et n’hésite pas à expliquer en quoi ceux-ci l’ont aidée.

Elle partage par exemple 2 conseils qui lui ont beaucoup servi :

  1. Il faut investir en soi : Personne n’est capable de tout faire. Et être une working mom implique aussi de faire appel à toutes les ressources requises pour s’épanouir et profiter pleinement de ce fameux équilibre vie pro / vie perso.
  2. Le salaire est important : Oui, bien gagner sa vie est primordial. Non, il n’est pas normal qu’une femme gagne moins qu’un homme à poste égal.
Agree

L’action comme moteur

Olfa rentre en France lorsque ses enfants deviennent adolescents. Elle leur partage d’ailleurs les valeurs qui ont toujours eu de l’importance à ses yeux : le travail, l’ouverture d’esprit, le partage.

Elle rejoint ESI Group, une société cotée spécialisée dans l’édition de logiciel de simulation virtuelle. Ceux-ci servent, par exemple, aux groupes automobiles à faire des crash-test sur les voitures sans avoir à les détruire réellement.

Elle s’y épanouit depuis maintenant plusieurs années dans sa fonction de DAF (directrice administrative et financière), un groupe qui est également dirigé par une femme.

Au sein des différentes entreprises où Olfa a travaillé, elle a d’ailleurs toujours eu à cœur de fédérer les femmes et de créer un réseau où elles pouvaient networker et s’échanger des conseils.

Une attitude qui là aussi illustre bien qui est Olfa : une femme cultivée et polyglotte au leadership bienveillant et assumé, qui n’hésite pas à remettre en question le statu quo et à défendre ses idées et ses projets. Cela s’aligne totalement avec notre définition de ce que doit être la communauté daphni, où chaque talent et chaque expertise sont les bienvenus pour nous permettre de bâtir la société de demain.

Nul doute que cet article vous aura permis de découvrir davantage le parcours d’Olfa Zorgati, dont la vision sur de nombreux sujets nous a beaucoup inspirés.

D’ailleurs, nous sommes ravis de recevoir Olfa Zorgati très prochainement sur le podcast de daphni, Build da City. for. Good. Stay tuned !

Da yours,

L’équipe daphni

Share This Post

More To Explore

About us

daphni releases an EP ?! 

daphni releases an EP ?! 📀 Folks, we hope you’re ready to make some noiiiise ! 🪩🕺 Yes, you read that right: daphni goes into

Non classé

In the Jungle of ESG Initiatives: Navigating as a VC

ESG (Environmental, Social, and Governance) is an unavoidable topic in the VC world, and that’s excellent news! Integrating these criteria helps improve market practices and